LA CHARTE MORALE BUTRFLY

Butrfly est une agence digitale de mise en relation entre les familles françaises et les jeunes au pairs qui souhaitent venir en France.

Notre objectif est de faire vivre une expérience unique aux Au Pair comme aux familles dans un climat de confiance.

Nos valeurs sont la bienveillance, l’éducation positive, l’ouverture aux autres et le partage.

Notre crédo : Un quotidien plus simple, une vie plus riche, un monde plus ouvert

Parce que ces valeurs sont au cœur de notre entreprise et nous animent au quotidien, nous souhaitons nous assurer que toutes les familles et tous les au Pair qui rejoignent BUTRFLY partagent notre engagement.

L’ adhésion à notre charte morale fait donc partie intégrante de la conclusion de nos contrats.

Notre charte morale repose sur les points suivants :

1. Un double échange de culture

Le séjour au pair offre à de jeunes gens de toute nationalité la possibilité de vivre pour un temps à l'étranger. Le but du séjour au pair est l'échange culturel, qui a lieu dans les deux sens : le jeune au pair apporte une nouvelle culture, une langue étrangère et ainsi une ouverture sur le reste du monde

2. La notion de famille

Considéré comme un membre de la famille à part entière, le jeune au pair est logé chez sa famille d'accueil et lui apporte un soutien au quotidien.

La famille d'accueil reçoit le jeune au pair pour un temps et le considère comme sa fille aînée ou son fils aîné à part entière.

3. L’Au pair : un soutien pour la famille, pas un employé

Un jeune au pair soutient la famille d'accueil dans la garde des enfants.

Il apporte également son soutien dans les tâches domestiques légères. Les familles d'accueil ne peuvent attendre du jeune au pair qu'il ait une formation liées à la petite enfance et puisse donc offrir une garde d'enfant professionnelle.

4. Le respect des droits de l’au Pair

Même si l'au pair tombe malade, il a droit à la totalité de son argent de poche.

Voir des amis, faire la découverte d'une autre région : le jeune au pair a également besoin de temps pour cela. Il doit donc disposer d'une journée de libre par semaine, dont au moins un dimanche par mois. Les jours fériés du pays d'accueil sont aussi fériés pour le jeune au pair.

5. Le respect des familles

La famille d’accueil est une vraie 2ème famille qui vous ouvre leur maison et leur cœur durant quelques mois. Il est donc important de respecter leur habitudes et rythme de vie comme leur vie privée

La transparence est clé dans la relation de confiance avec la famille au Pair : l’au Pair s’engage à ne pas donner d’informations erronées dans son profil (sur expérience, non fumeur, permis de conduire ....)

Les au pair doivent respecter les horaires de la famille et doivent pouvoir assumer leur soutien sur leurs horaires de travail.

Dans le cadre de leur mission, les Au pair acceptent de ne pas diffuser de photos relatives aux enfants, à la famille, à l’environnement (logement....) sur les réseaux sociaux. Si il/ elle souhaite diffuser ce type de photos, une demande d’autorisation de droit à l’image doit être faite aux parents.

6. Le temps de travail

Concernant le temps de travail, une certaine flexibilité est demandée aux deux parties. Il peut arriver que le jeune au pair soit amené à garder les enfants un peu plus longtemps que prévu ; il recevra en échange un week-end entier de libre.

7. Un cadre organisé et bienveillant dans la rédaction du contrat.

Les familles et les au Pairs sont engagés à établir un contrat commun définissant clairement l’ensemble des taches qui seront assignées à l’au pair mais aussi les aspects importants du séjour (période de congés / accord sur les cours de français ...).

Le contrat signé par les 2 parties exprime leur accord sur l’ensemble de ces points.

Tout ces points doivent être clarifiés avant même l'arrivée du jeune au pair. Si une famille ou un jeune ne sait pas bien quoi convenir, nous lui conseillons de se mettre à la place de l'autre. Que souhaiteriez-vous par exemple pour votre propre enfant s'il devait lui- même devenir au pair ? Les familles d'accueil ayant l'habitude d'accueillir des jeunes au pair savent également que c'est seulement quand le jeune au pair est satisfait que les enfants de la famille d'accueil le sont aussi